Un mois de mai en coup de vent – Session mai 2021

Depuis le début de l’année, le thème des éoliennes est entré dans notre quotidien. Les choses sont revenues dans l’ordre et la conduite des projets a été remise aux mains des communes et des citoyens par l’exploitant. Un projet, quel qu’il soit, doit avoir le soutien de la base s’il veut aboutir. Et pour ça, il faut des débats sereins et transparents avec des chiffres concrets et impartiaux.

Toutefois, nous nous n’échapperons pas à une réalité et nos responsabilités : la fourniture d’énergie répondant à nos besoins, spécialement en hiver. Avec la fermeture de certaines centrales nucléaires, l’achat et l’importation d’électricité deviendront de plus en plus compliqués. L’augmentation de certains besoins avec l’électrification des véhicules est également à tenir compte. Que se passera-t-il si une froide journée d’hiver prochain, nos opérateurs sont contraints d’alterner des coupures de courant ? Ce risque deviendra de plus en plus probable si des choix décisives ne sont pas pris.

Notre salut se trouvera certainement dans une combinaison de solutions : l’amélioration énergétique, l’augmentation massive du photovoltaïque sur toutes les grandes surfaces industrielles et agricoles, l’adaptation des réseaux électriques, la biomasse, la géothermie profonde, l’éolien (là où il est rentable avec des nuisances acceptables) ou l’innovation. Une participation aux investissements dans les régions favorables à l’éolien telles que les pays du Nord ou l’Espagne sera également certainement nécessaire. Quoi qu’il en soit, attendre que le vent tourne n’est pas une solution. La responsabilité du Centre, parti faiseur de solutions, est de prendre courageusement ces questions en mains à tous les échelons.

Et nous aurons l’occasion de le montrer lors des futures échéances électorales. Tout d’abord au niveau fédéral avec l’élection complémentaire au Conseil des Etats du 26 septembre. Isabelle Chassot a été choisie par le comité directeur cantonal pour reprendre ce siège et l’assemblée des délégués de juin devrait confirmer ce choix. Isabelle, membre de Sarine-Campagne, compte sur chacun d’entre nous pour la soutenir dans cette campagne en septembre prochain.

Au niveau cantonal et du district, nous avons tout d’abord l’opportunité de reprendre la préfecture de la Sarine. Une assemblée commune restreinte ville de Fribourg et Sarine Campagne a validé ma candidature comme choix du parti. Je vous remercie de cette confiance et porterai de manière conquérante nos couleurs. Nous aurons l’occasion de parler du projet lors de l’assemblée de Sarine-Campagne qui se tiendra le 10 juin à Treyvaux. Lors de cette assemblée, vous aurez également l’occasion de faire connaissance avec les candidates et candidats de Sarine-Campagne au Grand Conseil et d’en valider la liste. Notre objectif est de retrouver 6 sièges. Malgré certaines tendances et le passage de 24 à 23 sièges pour Sarine-Campagne, les bons résultats des communales, une liste forte et surtout une grande discipline de vote nous permettront d’y arriver.

Au plaisir de vous retrouver !

Christian Clément, Président Le Centre Sarine-Campagne

Session du Grand Conseil mai 2021

La session de mai fut consacrée pour l’essentiel aux comptes et aux rapports d’activité 2020 de notre Canton de Fribourg.

Qui aurait pensé que nos comptes 2020 puissent être équilibrés et ceci malgré les turbulences et les incertitudes liées à la pandémie en cours ? Les comptes se rapprochent des 4 milliards de francs, ce qui représente plus de CHF 12’000.- par habitant et par an ! Une gestion rigoureuse depuis de nombreuses années, des fonds affectés et des provisions confortables, une BNS plus généreuse que prévue et une santé de l’économie fribourgeoise meilleure que supposée ont été à la base de la solidité des comptes que nous venons de valider avec plaisir. Les pronostics favorables relatifs aux effets de la réforme des personnes morales se vérifient aussi. Seul bémol, les investissements effectifs n’ont, une fois de plus, pas correspondus aux montants votés alors qu’un rôle anticyclique de l’Etat était attendu durant cette crise. Notre Trésorier Georges Godel, qui a présenté ses derniers comptes, mérite un coup de chapeau particulier pour sa gestion exemplaire des finances cantonales durant toutes ces années. C’est aussi le mérite de l’ensemble du Gouvernement et de son administration.

Voici quelques autres dossiers où nos députés du Centre se sont particulièrement engagés et distingués avec à la clé un vote positif du Grand Conseil :

  • Le postulat du Député Dietrich au nom du Club de la Culture demandant un rapport sur les impacts du COVID-19 dans le domaine fortement touché de la culture
  • La motion visant le développement des infrastructures numériques (fibre optique dans tout le canton) proposée par les Députés Grandgirard et Bürdel.
  • La motion du Député Morel demandant la mise sur pied d’un extrait cantonal des poursuites afin d’éviter les abus liés au tourisme domiciliaire des mauvais payeurs. La vraie solution devrait être in fine d’ordre fédéral.
  • La motion exigeant la réintroduction des cours pour les détenteurs de chiens du Député Morel.
  • Un décret d’engagement a obtenu un vote unanime pour la suppression du dernier passage à niveau à Villaz sur la ligne de chemin de fer principale Genève–Zurich.
  • Le mandat des Députés Collomb, Morel et Genoud a lui aussi fait carton plein en donnant un signal clair et fort pour la réalisation dans les meilleurs délais (début au plus tard au printemps 2023 !) du projet de la faculté de droit de la Tour Henri de l’UNI de Fribourg.
  • Nous réduirons la pollution lumineuse la nuit grâce à la motion des Députés Defferrard et Schoenenweid.
  • Le postulat du Député Ducotterd concernant la situation des personnes âgés dans les homes et les hôpitaux en relation avec la pandémie.

Le Député Christian Ducotterd vient de quitter le Grand Conseil après 20 ans de fort engagement pour notre parti et notre canton de Fribourg. Coup de chapeau Christian pour l’exemple donné et pour l’intensité permanente de ton travail parlementaire. Bienvenue à Caroline Dénervaud (Vice-Syndic de Villars-s-Glâne) qui lui succédera dès ce mois de juin.

Bien cordialement !

Hubert DafflonDéputé, Chef du Groupe PDC au Grand Conseil